Côte d’Ivoire : Les natifs de février s’offrent une énième journée de loisir Featured

08 Déc 2020
248 times
Côte d’Ivoire : Les natifs de février s’offrent une énième journée de loisir Photo: Olivier Messou.

Ils ont en commun le même mois de naissance. Désormais, ils entrevoient l’avenir ensemble. Les natifs de février ou Navef puisque c’est d’eux qu’il s’agit, sont engagés dans des actions de loisir tout azimut. Comment ont-ils abordés leur dernière activité collective ? Notre reporter témoigne d’une journée de loisir passée avec un groupe de ‘’Juju’’ (diminutif de jumeau, nom donnée au natif du même jour et du même mois) de février.

Abidjan Cocody, espace de jeux de la cité de la Riviera 2. Samedi 5 décembre, il est 10h. Le soleil est au zénith, luisant de toute flamme. Pourtant, l’espace de jeux de la cité continue d’accueillir un déferlement humain. L’ambiance est électrique et les esprits sont excités.

 Aux bruits de sonorités musicales de tout genre, émergent des discussions et des commérages bon marché. Ici, les uns déambulent, échangent autour d’un verre, se font des blagues ou rigolent. Là, les autres sortent les marmites et apprêtent le nécessaire pour préparer de quoi se mettre sous la dent.

Au terrain de jeu de football maracana, des cris d’approbation et de réprobation des spectateurs se contredisent et ne laissent personne indifférent. Le suprême Kouadio n’échappe pas au sort.

Cadre dans une société de la place, ce natif du 20 février  qui vient de rejoindre les siens, fait partie des personnes interpelées par ces cris. Ce féru de maracana qui se vante d’être un ‘‘poison’‘ pour les défenses adverses est disqualifié pour le tournoi. Souffrant depuis plusieurs semaines, ce costaud qui pèse plus de 100 kilo veut néanmoins se rendre utile.

Face aux multiples défaites de son équipe (les natifs du 20 février), le suprême Kouadio s’érige en coach malgré lui avec pour objectif de conduire ses coéquipiers en finale. Malheureusement, lors du dernier match disputé, ses poulains n’ont pu réaliser l’exploit. Ils se sont inclinés au tir au but après un score de parité de 2 buts partout avec l’équipe adverse.

Quant aux joueuses des deux équipes féminines de maracana qui se sont affrontées, elles ont, rarement, emprunté le chemin des buts lors de leur unique confrontation. Il a fallu un exploit individuel de fin de match pour que Roseline N’goran donne un peu de saveur à ce qui prenait finalement l’allure d’une partie de ping-pong.

Suite à une balle qui lui parvient de manière hasardeuse, la jeune attaquante dose magistralement le ballon pour le loger avec habileté dans les buts adverses.

Outre l’aspect sportif, la énième cérémonie de retrouvaille des natifs de février a été riche en consommation d’alcool, de mets succulents et en démonstration de pas de danse.

Olivier Messou

Rate this item
(1 Vote)
JusteInfos

L'information mesurée et sans passion.

Website: www.justeinfo.net
Login to post comments

Entreprise: Groupe Océan Vision Communication (GOVCom) 

Capital:  5 millions de FCFA 

Siège sociale: Koumassi Sicogi 1,  80 logements Porte N° 3133 

N°RCCM N°CI-ABJ-2018-B-00937 DU 17/01/2018 

Adresse Postale: 10 BP 2856 Abidjan 10 

contacts: (225) 07 77 61 60 40 37 56 44 

GERANT
KAKOU KADJO BENOIT
 
DIRECTEUR DE PUBLICATION ET REDACTEUR EN CHEF 
 BENOIT KADJO
 
 
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
ANGE DINAOULÊ

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Galerie photo