Côte d’Ivoire : Présidentielle 2020 / Prophète Papa Gbandou (Adepte de Papa Nouveau) révèle : « Si le Rhdp, le Fpi et le Pdci savent comment Dieu a creusé pour que la mer soit et comment il a mis le sable, ils sauront qui sera le futur président » Featured

22 Aoû 2020
558 times
Prophète Papa Gbandou, adepte de la doctrine de Papa Nouveau. Prophète Papa Gbandou, adepte de la doctrine de Papa Nouveau.

Il se définit comme le 3ème Prophète que la Côte d’Ivoire connaisse, sur les quatre annoncés par le Saint Esprit, après William Wade Harriste et Papa Nouveau. Originaire du village de Kouté, dans la Commune de Yopougon, à Abidjan, Manfou Akosso Samuel, de son nom à l’état civil, est devenu le Prophète ‘’Papa Gbandou’’ depuis quelques temps. Installé à ‘’Niangon Académie, carrefour Diop’’, dans la Commune de Yopougon, depuis qu’il a eu maille à partir avec certains habitants, fidèles et surtout les héritiers de feu le Prophète Papa Nouveau à Toukouzou Hozalem, dans le département de Grand-Lahou, où l’Esprit de son prédécesseur l’avait appelé, il y a des dizaines de fidèles qui viennent prendre leur bénédiction dans son temple tous les jours de la semaine. C’est là qu’il officie aussi tous les dimanches. Et c’est aussi là que nous l’avons rencontré récemment, entouré de plusieurs dizaines de fidèles, pour qu’il explique Sa Mission, et se prononce sur plusieurs sujets d’actualité. La pandémie du Covid-19, l’actualité socio-politique en Côte d’Ivoire, la paix dans le monde...  

« J’ai eu l’Esprit Saint en moi dans la cour de Papa Nouveau »

« Je suis le 3ème prophète sur les 4 que Dieu a envoyé à la race noire »

 

Papa Gbandou, pourriez-vous vous présenter

Moi, c’est Papa Gbandou, un homme de Dieu. C’est Dieu qui m’a envoyé sur la terre pour la libérer des péchés. Afin que tout ce qui est mauvais soit détruit, et que seul ce qu’il y a de bon reste. Pour que la paix demeure partout dans le monde, et que chacun puisse gagner son pain quotidien dans la paix. C’est la Mission que Dieu m’a envoyé accomplir.

Il y a déjà eu des prophètes en Côte d’Ivoire. Qu’est-ce qui explique que c’est Dieu qui vous envoie sur la terre ? Et quel est votre parcours ?

Je ne suis pas venu pour faire la concurrence aux Hommes de Dieu. Je sais qu’il en existe beaucoup. Mais moi, quand je dis quelque chose, elle s’accomplit. Et tout le monde voit. Ceux qui veulent voir, voient. Et ceux qui refusent de voir finiront par voir, et ils connaitront la vérité. La vérité, c’est l’acte le plus fort que Dieu a mis en moi. Je n’étais pas comme çà à l’époque. Mais c’est quand le Christ m’a oint de l’Esprit Saint que j’ai commencé Son Œuvre. C’est ce que Dieu me dit que je fais.

Alors, comment avez-vous commencé votre ministère ?    

Mon ministère a été évolutif, étape par étape. Quand je suis sorti de la forêt, je n’étais pas habillé de cette manière (il présente la soutane, ndlr). J’étais habillé le plus simplement du monde, comme vous et moi. Je priais pour les personnes, et ce sont elles qui rendaient témoignage. J’étais manœuvre agricole, en brousse où je logeais seul dans le campement. Et un jour, Dieu a envoyé des anges qui m’ont guidé, jusqu’à ce que j’aie l’Esprit qui me guide aujourd’hui. Quand j’ai commencé, c’est mon sérieux et la vérité que je prêchais qui ont envoyé ‘‘mes enfants’’ vers moi. Et j’attends encore de nombreux autres. De nombreux fidèles de toutes les Eglises sont venus me voir, sauf celle de Papa Nouveau. Je voudrais dire que ce sont les anges qui m’ont conduit sur la Sainte Terre de Toukouzou. C’est là-bas que l’Esprit Saint s’est réincarné en moi. J’y ai reçu un don, c’est-à dire le Bonheur Céleste. Et après, j’ai été informé par l’ange de comment je devrais m’habiller. Ce sont là mes attributs, notamment les bretelles, la robe, les chaussures et le chapeau. C’est comme cela que je suis devenu Prophète. Des gens se moquaient de moi, et me demandaient « où sont tes disciples ? ». Je leur ai répondu « je suis un homme de vérité ». Aujourd’hui, j’ai des disciples et plusieurs fidèles autour de moi.  

Quand vous êtes arrivé à Toukouzou, les héritiers de Papa Nouveau vous ont-ils oint pour devenir Prophète ?           

Je vous le dis, en vérité. Je ne connaissais même pas cette religion. Je ne suis pas baptisé dans cette religion non plus. Je ne connaissais encore moins la route de Jacqueville. C’est l’ange qui m’a conduit à Toukouzou  Hozalem. Personne ne peut dire que c’est lui qui m’a accompagné en ce lieu. Quand j’y suis arrivé, c’est un jeune homme qui m’a accompagné dans la cour du Prophète Papa Nouveau. C’est dans sa cours que j’ai reçu une transformation du corps, différent de la chaire d’un homme ou d’une femme. Personne ne m’a enseigné. J’ai été conduit par l’esprit où Papa Nouveau avait le bonheur. C’est à cet endroit que j’ai pris le bonheur pour toute l’humanité. Je suis donc le bonheur de toute l’humanité.

Papa nouveau recevait la visite de hautes personnalités, notamment les présidents Houphouët-Boigny, le Général Robert Guéi, Laurent Gbagbo, Henri Konan Bédié, etc. Pourquoi n’êtes-vous pas resté  à Toukouzou Hozalem pour que des personnalités y aillent vous voir aussi, et vous êtes venu exercer votre ministère à Abidjan ?    

Comme, je le dis toujours, je n’ai pas connu Papa nouveau, et je ne connais même pas son histoire. Mais quand un Prophète doit être révélé, il est annoncé. Quand j’étais en brousse, c’est un Adioukrou (ressortissant de la Sous-préfecture de Dabou, ndlr) qui est venu me voir. Il m’a dit « est-ce que  tu sais que tu es un Homme de Dieu, qu’il a envoyé pour sauver l’humanité ? ». Je n’ai pas pris cela en considération. C’est plus tard que  ça s’est réalisé. Et puis, j’ai appris que Papa Nouveau avait annoncé qu’il y aurait un prophète qui va venir de la brousse. Qu’il serait jeune, et s’il arrive, acceptez-le, car c’est avec lui que vous aurez le bonheur. J’ai cherché à rencontrer le président Bédié, sur recommandation de l’Esprit afin de lui parler, mais cela n’a pas encore eu lieu. Des gens m’ont empêché de le rencontrer. Mais j’ai espoir de le faire dans les tout prochains jours. Si Dieu dit que cela va être fait ça le sera. Déjà, quelques personnes proches de lui m’ont approché. Si Dieu décide, Bédié viendra me voir ici, lui-même. Et s’il n’arrive pas à moi, c’est que c’est la volonté de Dieu.

D’où vient qu’il y a des palabres entre vous et les héritiers de Papa Nouveau ?  L’affaire est même devant le Tribunal ?

Quand  Dieu m’a révélé, je me suis rendu dans le village pour qu’on se parle.  Ils n’ont pas pris le temps de m’écouter. Mais plus tard, ils m’ont dit de venir. Je me suis donc rendu à Toukouzou, où j’ai été interdit d’entrée par les mêmes qui m’avaient invité. Je ne sais encore trop pourquoi. Mais je suis resté, et je me suis installé non loin du village de Papa nouveau, le village où William Wade Harris est arrivé en 1913. Et quand ces gens ont vu que ma popularité et le nombre de fidèle s’accroissaient de jour en jour, ils sont venus me dire de m’en aller.  Je suis arrivé dans ce village, où la chaise que le Prophète William Wade Harris a emmenée se trouve. Là c’est l’Esprit qui m’avait dit de me dépêcher pour y aller m’asseoir trois fois dans la chaise. Ce que j’ai fait. C’est une chaise céleste. Ceux qui me combattent ne peuvent pas s’asseoir dans cette chaise, eux-mêmes. Ils le savent. Moi je l’ai fait. En partant, je n’ai pas dit que je venais m’accaparer l’Eglise de quelqu’un, ou m’asseoir à Toukouzou.  Ma popularité commençait à les effrayer. C’est ainsi que j’apprendrai que je serais en train d’installer le désordre. Mais ce n’est pas l’homme qui décide à la place de Dieu, c’est le contraire. Je suis allé donc à Kraffi, et ce que Dieu m’a recommandé,   je l’ai fait. Ils m’y ont interdit, ils m’ont mis en prison, à la Brigade de Gendarmerie de Jacqueville, pendant trois jours. Mais cela, je l’avais déjà dit à mes fidèles. J’ai dit ‘’ils vont me mettre en prison, mais cela ne va pas excéder trois jours’’. C’est ce qui s’est passé. J’ai eu l’Esprit Saint en moi dans la cours de Papa Nouveau.  Je ne trouble personne, je suis venu pour prier. Le Prophète William Wade Harris avait déjà prédit que Dieu allait envoyer dix prophètes dans le monde, dont six du côté de la race blanche, et quatre du côté de la race noire. Le Prophète William était, Lui-même, le premier. Papa Nouveau est le deuxième, et moi le troisième. Le quatrième de la race noire viendra après moi. Quand son avènement viendra, Dieu me dira de l’annoncer, et je le ferai.

Actualité oblige, pouvez-vous parler de la Covid-19 qui sévi en ce moment dans le monde en général, et en Côte d’Ivoire ?

Je l’avais prédit. J’avais dit qu’il y a une maladie qui allait venir décimer les populations du monde entier. C’est pourquoi j’ai dit « si je prie, la maladie va baisser ». C’est ce qui se passe actuellement, jusqu’à ce qu’elle s’en aille définitivement.

Toujours au titre de l’actualité, puisque vous vivez en Côte d’Ivoire, pourriez-vous jeter un regard sur la situation socio-politique du moment ?

« Si le Rhdp, le Fpi et le Pdci savent comment Dieu a creusé pour que la mer soit et comment il a mis le sable, ils sauront qui sera le futur président »

Pour l’histoire de la Côte d’Ivoire, quand quelque chose est bon, on le reconnait. Quand il est mauvais, on le reconnait aussi. La seule chose que je peux dire au monde entier et à tous les Ivoiriens, c’est de cultiver la paix. Je suis venu pour que la paix règne entre les hommes. En Côte d’Ivoire, il y a trois courses : Il y a la course du Rhdp, il y a celle du Fpi et il y a celle du Pdci. Si ces partis politiques savent et connaissent comment Dieu a creusé pour que la mer soit, et comment Dieu y a mis le sable, alors, ils sauront qui est celui qui sera le prochain président pour diriger la Côte d’Ivoire. S’ils ne savent pas, alors, ils ne sauront pas celui qui sera le prochain président de la République de Côte d’Ivoire. Quand on parle de vision, c’est le poulet qui défile sur la toiture, et s’arrête à 04 h du matin, puis chante trois fois. Si le coq a chanté trois fois, c’est qu’on trouvera la personne qui va s’assoir dans le fauteuil présidentiel. Mais si le coq n’a pas chanté trois fois, c’est que personne ne s’y assiéra. Donc, je dis à tout le monde que le vrai coq s’assiéra sur la toiture.                                                                                       

Pour finir, je dis aux hommes à tout le monde qu’il existe deux sortes de charrettes, une qui prend assez de bagages, et la brouette qui en prend peu. Je vous conseille de prendre la brouette, çà c’est pour l’humanité.

C’est certainement une métaphore, qui voudrait dire quoi ?   

Cela veut dire qu’il ne leur faut pas regarder l’or, mais qu’ils regardent les choses qui viennent de Dieu. Ce qui vient de Dieu, c’est la vérité. Mais ce qui vient de l’homme n’est que mensonge. Les hommes de la terre aiment se référer à ce qui est mensonge. Je l’ai dit quand je suis sorti de la brousse : « Blanc et Noir chacun connaîtra sa place ».  Quand tu portes de vieux habits, il faut les laisser, et avoir tes pensées vers le couturier chez qui se trouvent les nouveaux habits que tu lui as déposés. Tu as envie qu’il les finisse au plus tôt afin de t’en vêtir. Tu veux les porter pour que tu sois neuf.  Je suis venu pour faire porter les nouveaux habits afin que tout le monde soit nouveau. Nouveau se trouve dans la Bible. C’est divin. A n’importe qui, l’Homme de Dieu aime dire « nais de nouveau ». Je dis à tout le monde que Dieu vous a envoyé un Prophète, que je suis.  Je suis venu faire distinguer le bien du mal.                                                                                                                                 

Les yeux des hommes ne regardent que la richesse. Lorsque Jésus est né, des gens ont suivi l’étoile et c’est à travers cette étoile scintillante, différente de toutes les autres, qu’ils ont découvert l’enfant Jésus. Chacun doit savoir que Jésus est sur la terre. Je demande au monde entier de regarder le ciel, de 19 heures à cinq heures du matin. Ils verront cette même étoile, qui est le signe que Jésus est sur la terre des hommes. Mais les hommes font semblant de ne pas le savoir. Chacun regarde l’argent, chacun crée une église pour gagner de l’argent, chacun crée son parti politique pour de l’argent. La seule chose que je conseille, que tout le monde ouvre les yeux.

Contribution : Gustave B.

Last modified on samedi, 22 août 2020 17:32
Rate this item
(0 votes)
JusteInfos

L'information mesurée et sans passion.

Website: www.justeinfo.net
Login to post comments

Entreprise: Groupe Océan Vision Communication (GOVCom) 

Capital:  5 millions de FCFA 

Siège sociale: Koumassi Sicogi 1,  80 logements Porte N° 3133 

N°RCCM N°CI-ABJ-2018-B-00937 DU 17/01/2018 

Adresse Postale: 10 BP 2856 Abidjan 10 

contacts: (225) 07 77 61 60 40 37 56 44 

GERANT
KAKOU KADJO BENOIT
 
DIRECTEUR DE PUBLICATION ET REDACTEUR EN CHEF 
 BENOIT KADJO
 
 
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
ANGE DINAOULÊ

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Galerie photo