KOBENAN Brahima de World Stratgies Entreprise : « Nous lançons des le 1er novembre un programme qui offre des centaines de milliers d’opportunités d’emplois durables aux jeunes » Featured

04 Sep 2019
641 times

On la cherche, la clé de l’emploi depuis plusieurs décennies. Les différents programmes lancés n’ont pu solutionner le problème qui devient de plus en plus préoccupant. Cette fois, le jeune promoteur de World Stratgies Entreprise, Kobenan Brahima semble détenir la clé. A travers cette interview, il révèle que dans un programme qu’il lancera dès le 1er novembre 2019, des centaines de milliers d’opportunité d’emplois réels s’offrent aux demandeurs.  

Vous êtes porteur d’un programme que vous avez baptisé, World Tour & Africa Tour. Peut-on avoir une idée du contenu de ce programme ?

World Tour est une initiative globale de développement basée sur la promotion des ressources locales en vue d’attirer des clients, des partenaires au développement, des investisseurs pour appui aux institutions, Ministères, collectivités décentralisées, Organisations non-gouvernementales, Groupements d’intérêts économiques etc.

Votre rôle consiste à faire quoi exactement ?

Nous faisons la promotion de ces structures et leurs projets sur les différents types de support que nous avons, notamment sur notre plate-forme web, nos magazines et un call center, en mettant en exergues les potentialités de ressources dont elles disposent, à travers le monde, de sorte à intéresser les partenaires au développement qui, eux, cherchent des opportunités d’investissement dans les domaines qui les intéressent. Concrètement nous pouvons valoriser les sites touristiques des régions de sorte à intéresser des investisseurs, comme nous pouvons assister une entreprise en matière de ressources humaines. Son secrétariat peut être tenu par nous à distance à moindre coût mais avec une efficacité inégalée.

En termes d’emploi, quelles sont les opportunités qui s’offrent aux demandeurs ?

Justement ce programme est conçu pour résorber la question de l’emploi des jeunes. Il leur offre des opportunités d’emploi dans tous les secteurs. Il tient un guichet de l’auto-emploi et des TIC. Il suffit seulement de les organiser comme le prévoit ce programme pour que des centaines de milliers d’emploi ouvrent les portes aux jeunes diplômés ou non.

Un exemple de secteur d’emploi durable ?

Le secrétariat par exemple. Il est aujourd’hui mieux d’être chez soi à la maison et de prester pour plusieurs entreprises, des particuliers tant au niveau local qu’à l’international. C’est-à-dire, une jeune fille qui a une formation d’assistante de direction, peut être assise chez elle à la maison et travailler pour plusieurs patrons. Par exemple si elle travaille pour dix patrons qui lui paie chacun trente mille francs CFA par mois, mathématiquement cela fait bien 300.000 FCFA chaque fin de mois. Et ça c’est possible parce que plusieurs responsables de petites et moyennes entreprises qui n’ont pas grand moyen d’employer une secrétaire sont à la recherche de ce type de collaboration qui est d’ailleurs très efficace et rentable pour ces entreprises. Dans tous les secteurs d’activité, il y a ce genre de collaboration qui est aujourd’hui recherché.

C’est donc seulement World Strategies entreprise qui est le point focal de ces opportunités d’emploi ?

Evidemment que c’est World Strategies Entreprise qui forme à ce type nouvel emploi en développant les stratégies de ces nouvelles opportunités d’affaires. Nous offrons ensuite un Kit qui contient un certain nombre de logiciels leur permettant d’exercer avec efficacité. Et au final, nous ouvrons les portes des employeurs.  

Revenons au World Tour dont le lancement, selon votre programme, est prévu pour le 1er novembre 2019 à 00h, quelles sont les cibles et qu’est-ce qui va se passer concrètement ce jour-là ?

Nos collectivités ont besoin de visibilité pour amorcer leur développement. Quand vous prenez une Mairie, elle a besoin de visibilité, donc besoin de partenaires stratégies pour l’accompagner dans son développement. Si même dans les pays développés, l’on a toujours besoin d’incitation à l’investissement, ce ne sont pas nos pays qui ploient sous le poids de la pauvreté qui vont se mettre en marge. Donc une Mairie, un conseil régional, un village, tous ont besoin de promotion de leurs ressources naturelles à l’effet d’intéresser les investisseurs. Ils ont donc besoin de partenaires aux investissements pour réaliser leurs programmes de développement. Des personnes de la diaspora veulent venir investir au pays mais n’ont aucune idée des opportunités d’affaire dans les secteurs qui pourraient les intéresser. En connectant une Mairie, un conseil régional par exemple, le contact est vite établi et la rencontre aussitôt faite.

Avez-vous les contacts de ces partenaires extérieurs au développement pour ces institutions ?

Nous avons une bonne partie de données et contacts fiables de ces partenaires à travers le monde. Et c’est chaque jour que nous enregistrons de nouveaux contacts et ce en fonction des besoins exprimés sur notre plate-forme. Avec le World Tour & Africa Tour que nous lançons bientôt, c’est sûr que, par le biais de l’Internet, cet outil puissant de communication, nous allons enregistrer de nouveaux partenaires qui seront intéressés par de nouveaux produits. Le World Tour & Africa Tour sont des portes d’opportunités d’affaire pour nos collectivités décentralisées et pour les jeunes demandeurs d’emploi.

Quelle est la différence entre le programme guichet de l’auto-emploi que vous pilotez et celui lancé récemment à Bingerville par le Gouvernement ivoirien ?

Si j’ai bien suivi, le programme du Gouvernement, il s’agit d’ouvrir des centres de recherche d’emploi. Les jeunes y vont dans le but de postuler à l’emploi. A contrario, nous, nous lançons des opportunités d’emploi qui existent déjà. C’est-à-dire nous offrons de l’emploi durable. Dans le domaine du télétravail, on n’y va pas pour chercher du travail, on y va pour prendre le travail, c’est-à-dire pour travailler. Nous avons des partenaires américains sous le bras dans une opportunité d’emploi dans le traitement de textes. Ce sont des milliers d’emploi que contient ce programme léger qui permet d’exercer d’autres activités. Savez-vous que la plupart des documents de chef d’entreprise du pays de l’Oncle Sam sont saisis aujourd’hui en Inde ? Pour cela, il nous suffit donc de créer un centre de Téléworking. Et c’est ce que nous allons faire. C’est donc de l’emploi que nous offrons. Mais de l’autre côté, les gens vont pour chercher de l’emploi. Et pour avoir cet emploi, il faut d’abord le créer.

Si vous devez prendre votre part dans le programme du Gouvernement, quelle pourrait être votre contribution ?

Nous demandons seulement au Gouvernement de nous faire confiance en nous impliquant dans la mise en œuvre de son programme. Et pour cela nous souhaitons, pour la mise en place de notre centre de Téléworking par exemple, qu’il nous l’offre et avec son équipement pour accompagner et vous verrez l’exploit que nous réaliserons. Nous avons juste besoins des infrastructures et les équipements.

En termes de soutien financiers, combien attendez pour réussir ce programme ?

Avec une enveloppe de 800 Millions FCFA, sans vous donner un chiffre exacte, nous pensons que ce programme n’offrira pas moins du million d’emploi.

Nous lancerons après cela, un programme d’immigration contrôlé avec des emplois durables dans les pays de destination des demandeurs.

Réalisée par :

JEN de demaininfos.com

Last modified on dimanche, 08 septembre 2019 17:39
Rate this item
(0 votes)
JusteInfos

L'information mesurée et sans passion.

Website: www.justeinfo.net
Login to post comments

Entreprise: Groupe Océan Vision Communication (GOVCom) 

Capital:  5 millions de FCFA 

Siège sociale: Koumassi Sicogi 1,  80 logements Porte N° 3133 

N°RCCM N°CI-ABJ-2018-B-00937 DU 17/01/2018 

Adresse Postale: 10 BP 2856 Abidjan 10 

contacts: (225) 07 77 61 60 40 37 56 44 

GERANT
KAKOU KADJO BENOIT
 
DIRECTEUR DE PUBLICATION ET REDACTEUR EN CHEF 
 BENOIT KADJO
 
 
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
ANGE DINAOULÊ

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Galerie photo