8 000 déplacés, c’est honteux ! Featured

11 Nov 2020
67 times
A cause de cette élection présidentielle émaillée de violence des ivoiriens sont obligés de fuir leur pays. A cause de cette élection présidentielle émaillée de violence des ivoiriens sont obligés de fuir leur pays. Photo: DR.

La Côte d’Ivoire, encore au centre de l’actualité nationale et internationale depuis quelques temps. Mais de la mauvaise manière. Parce qu’elle traverse une autre crise postélectorale après celle de 2010-2011 qui a, officiellement, fait plus de 3 000 pertes en vie humaines. Cette fois, cette crise postélectorale émane d’une candidature que Monseigneur Jean Pierre Kutwa Evêque d’Abidjan a qualifiée de « non nécessaire », parole de religieux.

Même si pour le moment nous sommes loin d’atteindre les 3 000 morts de 2010, il est tout aussi déplorable d’apprendre qu’à cause de cette élection présidentielle, la Côte d’Ivoire dénombre près d’une centaine de morts. Et que cette élection est à la base d’affrontements intercommunautaires dans lesquels des personnes voire des innocents ont perdu et continuent de perdre la vie. Et pourtant, ceux qui ne veulent pas entendre raison font croire que tout s’est bien passé ou que la situation est sous contrôle.

Aujourd’hui, ce que l’on veut préserver est en train de foutre le camp. Les acquis pour lesquels l’on a, contre vents et marées, maintenu cette candidature pourtant « non nécessaire » est en train de s’effondrer comme un château de sable. Surtout les acquis de la cohésion sociale qui étaient jusque-là très fragiles.

Le pire, c’est la vision que l’on a, après cette élection présidentielle à forte odeur de contestation. Il est impossible aujourd’hui de vouloir cacher le soleil avec la main. Parce que le monde entier est informé des conséquences immédiates de cette élection présidentielle. A   savoir qu’à cause de celle-ci, la Côte d’Ivoire, ce pays à faute croissance économique, a vu, selon le Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR), huit mille (8000) de ses enfants devenir des réfugiés. C’est tout simplement honteux ! Et regrettable ! Comme le dit l’adage : « Il n’est jamais trop tard pour mieux faire ». Pourvu que les uns et les autres mettent leurs égos de côté pour l’intérêt général. Le vrai !

Benoît Kadjo

Last modified on mercredi, 11 novembre 2020 18:54
Rate this item
(0 votes)
JusteInfos

L'information mesurée et sans passion.

Website: www.justeinfo.net
Login to post comments

Entreprise: Groupe Océan Vision Communication (GOVCom) 

Capital:  5 millions de FCFA 

Siège sociale: Koumassi Sicogi 1,  80 logements Porte N° 3133 

N°RCCM N°CI-ABJ-2018-B-00937 DU 17/01/2018 

Adresse Postale: 10 BP 2856 Abidjan 10 

contacts: (225) 07 77 61 60 40 37 56 44 

GERANT
KAKOU KADJO BENOIT
 
DIRECTEUR DE PUBLICATION ET REDACTEUR EN CHEF 
 BENOIT KADJO
 
 
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
ANGE DINAOULÊ

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Galerie photo