Encore un effondrement d’immeuble ! Featured

29 Mai 2019
370 times
Un immeuble de 6 niveaux s'est encore effondré le mardi 28 mai 2019 dans la commune de Cocody. Un immeuble de 6 niveaux s'est encore effondré le mardi 28 mai 2019 dans la commune de Cocody.

« C’est au pied du mur qu’on voit le maçon ». Pour dire que c’est à l’œuvre qu’on voit les qualités de quelqu’un. En effet, l’on a pensé qu’après le drame de juin 2018 au quartier millionnaire de Yamoussoukro qui a vu l’effondrement d’un immeuble de 5 niveaux (R+4) en construction, avec son corollaire d’une trentaine d’ouvriers disparus dont 12 sur la dalle, la Côte d’Ivoire ne connaitra plus ce genre de situation. Parce que nos autorités ont pris les dispositions nécessaires pour mettre fin au règne des entrepreneurs et des propriétaires véreux. Que nenni ! Rebelote en cette année 2019.

Dieu merci, cette fois-ci pas de perte en vie humaine. Mais c’est quand même un building de 6 étages en construction et prêt pour être habité par des centaines de famille qui s’est écroulé. Et où dans la commune de Cocody où habitent ceux qui ont un peu. C’est-à-dire les cossus. En clair, nous voulons dénoncer le fait que rien n’est respecté. Au point où l’on se demande s’il existe un gouvernement dans ce pays qui joue véritablement son rôle. Oui. La réalité est qu’il n’y a aucun contrôle au niveau de la qualité des briques qui servent à bâtir les immeubles. A peine vous les touchez que ces briques se détachent entre vos mains comme des châteaux de sable.

Et cela n’émeut personne. C’est avec ces briques de fortune que l’on construit à Abidjan des immeubles de plusieurs niveaux. Mêmes les briques 20 pleines ne bénéficient pas du dosage nécessaire pour construire une maison solide et de qualité. Parce que et le constructeur, et l’entrepreneur ont à l’idée de faire du profit au grand dam du futur locataire qui paiera son loyer pour mourir plus tard comme cela l’a été en 2014 au quartier Maroc de Yopougon avec 6 personnes disparues après l’effondrement d’un immeuble déjà habité. Et oui depuis l’arrivée de l’actuel pouvoir les effondrements d’immeubles sont légion. Où est donc passé notre Ministère de la construction ? C’est le moment de réagir car nous sommes en pleine saison pluvieuse.

Et c’est là que les drames de ce genre sont monnaie courante. Au lieu d’attendre pour aller présenter ses condoléances aux familles endeuillées à coût de millions, il faut plutôt prendre le taureau par les cornes. Et surtout tuer le mal par la racine. Et les vendeurs de ‘‘briques’’ si ce sont vraiment des briques, et les entrepreneurs des chantiers en constructions doivent être constamment visités par nos experts du Ministère de la Construction en charge du contrôle des normes. C’est à ce seul prix que l’on évitera d’avoir des morts de trop ou par négligence. Par la faute de nos gouvernants. Que ceux qui veulent entendre entendent et ceux qui veulent comprendre, comprennent que nous n’avons aucune prétention de faire du dénigrement inutile. Mais pour que les choses changent véritablement.

Benoît Kadjo      

Last modified on mercredi, 29 mai 2019 22:28
Rate this item
(0 votes)
JusteInfos

L'information mesurée et sans passion.

Website: www.justeinfo.net
Login to post comments

Entreprise: Groupe Océan Vision Communication (GOVCom) 

Capital:  5 millions de FCFA 

Siège sociale: Koumassi Sicogi 1,  80 logements Porte N° 3133 

N°RCCM N°CI-ABJ-2018-B-00937 DU 17/01/2018 

Adresse Postale: 10 BP 2856 Abidjan 10 

contacts: (225) 07 77 61 60 40 37 56 44 

GERANT
KAKOU KADJO BENOIT
 
DIRECTEUR DE PUBLICATION ET REDACTEUR EN CHEF 
 BENOIT KADJO
 
 
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
ANGE DINAOULÊ

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Galerie photo