Pour une Justice encore plus juste… Featured

19 Jan 2018
304 times
Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Sansan Kambilé Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Sansan Kambilé

Deux nouvelles décisions juridiques sont tombées le jeudi 18 janvier 2017. Il s’agit entre autres du verdict sur le ‘‘braquage’’ de la BCEAO en pleine crise postélectorale en novembre 2010-mars 2011 par le camp Laurent Gbagbo pour dit-il payer ‘‘les fonctionnaires’’. En cas, pour tous ceux qu’il a estimé être à leur poste. Et le verdict en Assise prononcé par le Parquet d’Abidjan contre l’ex-ministre de la Défense Moïse Lida Kouassi et ses co-accusés.

Dans le cas du verdict du ‘‘braquage’’ de la BCEAO, Laurent Gbagbo, Aké N’Gbo, Désiré Dallo et Koné Koné Katinan ont été condamnés à 20 ans de prison à sortir d’une amende de 329 milliards de FCFA. Et pour le cas Lida Kouassi et co-accusés, le verdict a également été sans appel. A savoir 20 ans de prison ferme pour complot contre l’autorité de l’Etat. Chapeau à notre Justice qui s’est mise au travail après que les uns et les ont dénoncé sa somnolence. Car il est tout à fait normal que cette justice joue pleinement son rôle. Afin de rassurer les citoyens ivoiriens et tous ceux qui vivent en Côte d’Ivoire sur sa réactivité. Et surtout sur son efficacité et son objectivité à rendre justice là où justice doit être rendue.

Passée cette étape, les regards sont désormais rivés vers cette même Justice dans l’affaire des casses de la BCEAO de Bouaké et de Man par les ex-rebelles dont l’on connait les chefs de guerre de l’époque qui avaient en charge cette zone appelée zone CNO. C’est également de faramineuses sommes qui avaient été volées. Cette justice prompte à juger les partisans de l’ex-pouvoir des refondateurs doit se montrer également équitable. Afin d’éviter les interprétations telle « la justice des vainqueurs », « la justice de deux poids deux mesures », « la justice des ‘‘pouvoiristes’’ ». Surtout que nous sommes en pleine période de réconciliation.

Il est évident que la réconciliation ne peut se faire sans la vérité et la justice qui doivent déboucher sur le pardon. Il faut donc une Justice ivoirienne encore plus juste. Parce que cette Justice fait partie des entités dont les actions doivent conduire à mettre en confiance les Ivoiriens dans leur ensemble. En vue de cohabiter dans la cohésion et dans la paix. Le dire ce n’est pas prendre position pour telle camp ou pour telle coloration politique. Mais il s’agit d’un appel à un retour à une Côte d’Ivoire telle que l’avait souhaité son Premier Président, feu Félix Houphouët-Boigny. Qui avait fait du dialogue une priorité et de la paix sa seconde religion. Encore bonne année à tous !

Ange Kan Naoulê     

Last modified on vendredi, 19 janvier 2018 12:22
Rate this item
(1 Vote)
JusteInfos

L'information mesurée et sans passion.

Website: www.justeinfo.net
Login to post comments

Entreprise: Groupe Océan Vision Communication (GOVCom) 

Capital:  5 millions de FCFA 

Siège sociale: Koumassi Sicogi 1,  80 logements Porte N° 3133 

N°RCCM N°CI-ABJ-2018-B-00937 DU 17/01/2018 

Adresse Postale: 10 BP 2856 Abidjan 10 

contacts: (225) 07 77 61 60 40 37 56 44 

GERANT
KAKOU KADJO BENOIT
 
DIRECTEUR DE PUBLICATION ET REDACTEUR EN CHEF 
 BENOIT KADJO
 
 
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
ANGE DINAOULÊ

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Galerie photo