Edito / MFA, qui trahit… Featured

29 Aoû 2017
155 times
Le Président contesté du MFA Le Président contesté du MFA

Une autre guéguerre a commencé au sein du Mouvement des Forces d’Avenir (MFA), parti fondé par Innocent Anaky Kobenan. Lui-même éjecté de son fauteuil par un groupe de cadres qui ont eu la caution du pouvoir en place. Au point où, ceux qui suivent ce parti se rendent désormais compte de ce que ce parti s’est installé depuis 2015 dans un bicéphalisme qui ne dit pas son nom. D’une part les pro-Anaky qui n’ont jamais accepté ce changement de la direction de ce parti membre de la coalition au pouvoir en Côte d’Ivoire dénommée RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix).

 

Et d’autre par les Pro- Anzoumana Moutaye, qui ont bénéficié de la caution du pouvoir Ouattara. Car, Anzoumana Moutaye, le Président reconnu par le pouvoir Ouattara s’est vu attribué un Ministère pour avoir su diviser le MFA et mis en doute l’autorité du Président fondateur, Innocent Anaky Kobenan. Mais cette joie n’a été que de courte durée. Parce qu’après an, Anzoumana Moutaye a été remercié en tant que ministre de l’Entreprenariat national de la Promotion des PME de l’Artisanatsans avoir véritablement un point de chute. Grand perdant des élections législatives de décembre 2016 chez lui, l’actuel Président du MFA n’a pu offrir un seul poste de député à son parti.

Et aujourd’hui, c’est de bonne guerre que certains de ses proches, se sentent flouer. Car en plus d’avoir conduit leur parti dans l’anonymat et le mutisme total, ce dernier, dit-on, ne fait rien pour ses militants et ses cadres. Ce parti est devenu l’ombre de lui-même au sein de la coalition au pouvoir. Etant donné qu’il ne lui apporte désormais rien. Si ce n’est servir de bras cassé. Colère donc justifiée par ceux qui l’ont suivi dans son aventure. Car les promesses faites, n’ont pas été respectée ni escomptées.

On a l’habitude de dire que « qui trahit trahira ». Mais il ne faut pas également perdre de vue cet autre aspect qui dit que « Celui qui trahit paie toujours le prix de sa trahison ». Car tout ce qui ne se fait pas dans la légalité, est toujours puni par la loi divine ou la loi des hommes. Même si, d’une part, cette loi divine met souvent du temps à se faire appliquer. Et d’autre part, même si, au niveau de l’application de la loi des hommes, ceux qui sont censés la faire appliquer ne respectent pas ce qui est écrit, pour des raisons politiques, ou d’autres intérêts égoïstes. C’est donc dommage pour ce parti qui subit le même sort que le FPI, le PIT, qui aujourd’hui par des querelles internes et intestines ont perdu de leur verve de parti d’avenir. L’on craint donc que ce Mouvement des Forces d’Avenir (MFA) ne devienne le Mouvement des Forces dans l’Agonie (MFA).

Makou Têh       

Rate this item
(0 votes)
JusteInfos

L'information mesurée et sans passion.

Website: www.justeinfo.net
Login to post comments

 Entreprise: Groupe JBK

(En cours de constitution)

Tél:  (+225) 07 77 61 60

        (+225)40 37 56 44

 

RESPONSABLE:

BENOIT KADJO

Galerie photo